Kali, déesse de la transformation et de la peur

Aujourd’hui, c’est Halloween. Vous allez me demander le rapport avec le yoga et vous avez raison. En fait, depuis que je suis prof de yoga, chaque semaine d’Halloween, mon (mes) cours ont pour thème “affronter ses peurs avec l’aide de la déesse Kali”, j’ai donc eu envie de vous en dire plus sur cette déesse.

L’histoire

Comme beaucoup de naissances de Dieux et Déesses dans les différentes mythologies, la naissance de Kali est un peu particulière. Elle est sortie du front de la déesse Durga, un jour où cette dernière était très très énervée. Kali s’est attaqué aux démons qui tourmentaient la Terre. Elle a, en particulier, vaincu le démon Raktabija qui était très difficile à tuer car il se clonait à partir de chaque goutte de son sang qui touchait le sol. Kali a bu son sang et vaincu le démon.

Les valeurs

Dans la mythologie hindoue, la déesse Kali est considérée comme la déesse de la transformation, du temps, celle qui vous aide à vaincre vos peurs.
Sa représentation est plutôt terrifiante : collier de crâne, ceinture d’armes, visage grimaçant qui tire la langue, plusieurs bras et un corps souvent bleu (alors qu’on l’appelle “Kali, la noire”).
Contrairement à ce que nous pourrions penser suite à une telle description, Kali n’est pas là pour nous faire peur, elle représente les transformations importantes, la non conformité, les cycles de la vie et la mort, la responsabilité et la reconnaissance des erreurs mais aussi l’amour inconditionnel et la compassion. Kali nous aide à transformer nos peurs en forces pour nous libérer.
Kali représente aussi la féminité présente en chacun de nous, elle ne s’adresse donc pas qu’aux femmes.

Les postures associées

La posture traditionnelle de la déesse

En tadasana, se tourner pour faire face au grand côté du tapis, écarter largement les pieds l’un de l’autre (environ 1 m) et tourner les pieds vers l’extérieur (environ 45°). Expirer et plier les genoux pour amener les cuisses parallèles au sol. Étendre les bras à la hauteur des épaules et les plier à angle droit, paumes de mains vers l’avant. Le centre du corps est engagé au maximum dans la posture, tout comme les jambes et les bras.

La posture de Kali en Lotus Flow

En lotus flow, la posture est similaire à la posture de la déesse mais les bras sont en aigle et l’expiration se fait par la bouche en tirant la langue.

La posture / respiration du lion

La respiration du lion fait écho à l’image de Kali tirant la langue.
Assis.e sur les talons, écarter les genoux à la largeur du tapis, soulever les fesses et placer les paumes de main sur le sol, bras tendus et doigts pointant vers le bassin.
Inspirer par le nez puis expirer fortement par la bouche en tirant la langue et en émettant un “haaa” fort. Répéter 4 à 6 fois.
Il existe plusieurs variations de cette posture au niveau de l’assise et de la position des mains. Je vous ai mis la version que j’ai déjà pratiqué en cours.

La playlist de Kali

Pour (re)découvrir la playlist de mon cours dédié à Kali, c’est sur Spotify !

La pratique avec Kali

L’année dernière, à la même époque, je vous avais proposé un cours spécial Halloween sur ma chaîne YouTube, je vous le remets ici.

J’espère que cette approche de la mythologie hindoue vous a plu.
Est-ce que ça vous intéresse d’autres articles sur les différents dieux ?

Photo : Photo by Pop & Zebra on Unsplash

2 thoughts on “Kali, déesse de la transformation et de la peur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *