Le lotus

Nom de la posture en sanskrit : padmasana (padma = lotus – asana = posture)
Nom de la posture en anglais : lotus pose

La posture du lotus est une posture de méditation avancée, attention à vos genoux !

Note importante : cette position ne doit pas être pratiquée sans un échauffement préalable suffisant et / ou si vous avez le moindre problème aux genoux et aux chevilles. Vous pouvez facilement vous blesser !

Comment entrer dans la posture ?

  1. A partir de sukhasana, pliez un genou, attrapez votre pied droit et placez-le à l’intérieur de l’aine opposée.
  2. Faites de même avec le pied gauche en gardant les ischions, l’arrière des cuisses et les genoux sur le sol.
  3. Maintenez une rotation externe dans les cuisses et redressez-vous en relâchant les épaules vers l’arrière.
  4. Placez les mains, paumes vers le ciel, sur les genoux, l’intérieur des bras tourné vers le haut. Relâchez le visage et la mâchoire.
  5. Restez entre 3 et 5 respirations dans la posture et sortez-en comme vous y êtes entré, un pied après l’autre.
  6. Recommencez de l’autre côté.

Pour aller plus loin

Pour les débutants : commencez par un demi lotus en gardant une jambe en sukhasana et l’autre en lotus.
Pour les avancés : ramenez vos mains en prière derrière le dos ou, en passant les bras croisés derrière le dos, attrapez vos gros orteils (baddha padmasana).

Les bénéfices

  • Calme le cerveau.
  • Étire les chevilles et les genoux.
  • Stimule le pelvis, la colonne, l’abdomen et la vessie.

Les contre-indications

  • Blessure aux chevilles ou aux genoux

J’espère que ces explications vous aideront à mieux réaliser cette posture, si vous avez des questions / remarques, n’hésitez pas à les poster dans les commentaires sous cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *