Pranayama, contrôle de la respiration

prana = force de vie (respiration)
ayama = étendre, sortir
pranayama signifie donc extension / contrôle de la respiration

Il existe de nombreux exercices pour contrôler sa respiration, en voici quelques uns. N’hésitez pas à les essayer, il permette d’améliorer la concentration et de réduire le stress. Vous serez sans doute plus à l’aise avec certains (pour ma part, je déteste Kapalabhati, par exemple).

Ujjayi Pranayama, respiration victorieuse

Cette respiration est caractérisée par le bruit de sifflement, un peu comme les vagues (ou la respiration de Darth Vador).
En pratique : assis dans une posture confortable, l’inspire et l’expire se font en contractant l’arrière de la gorge (cette contraction que vous faites lorsque vous voulez faire de la buée sur une vitre).

Kumbhaka Pranayama, respiration avec rétention

Il existe 2 types de rétention : après l’inspire (antara) et après l’expire (bahya).
En pratique : dans une posture confortable, inspirez sur 6 temps, retenez votre respiration sur 2 temps (poumons pleins), expirez sur 6 temps, retenez votre respiration sur 2 temps (poumons vides), recommencez.
Au départ, n’hésitez pas à ajouter des respirations sans rétention entre 2 cycles pour vous habituer.

Nadi Shodhana Pranayama, respiration par une narine

Le principe de cette respiration est d’alterner l’inspire et l’expire d’une narine à l’autre.
En pratique : asseyez-vous confortablement, ouvrez la main droite et repliez uniquement les 3 doigts du milieu. Fermez votre narine droite avec votre pouce droit, inspirez par la narine gauche, fermez la narine gauche avec votre auriculaire et libérez la narine droite, expirez par la narine droite, inspirez par la narine droite, recommencez.
Ce type de respiration peut être couplé avec une respiration avec rétention.

Kapalabhati Peanayama, respiration du crâne qui brille

Cette respiration consiste à alterner de courtes et explosives expires avec de plus longues et passives inspires.
Les expires sont générées par de fortes contractions du bas ventre qui propulsent l’air hors des poumons. Les inspires sont la réponse automatique à cette contraction qui aspire l’air dans les poumons.
En pratique : asseyez-vous dans une posture confortable et placez une main sur le bas ventre (sous le nombril), prenez une grande inspiration puis contractez fort votre ventre pour expulser l’air, la prochaine inspire se fait spontanément, recommencez à expirer en contractant le ventre et ainsi de suite.

Il existe de nombreux autres types d’exercices de respiration, nous pourrons les voir dans un autre article si cela vous intéresse.
D’ailleurs, n’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires.
Est-ce qu’une vidéo sur le sujet vous intéresserait ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *