Tatiana, la reine du lotus flow à Paris

Qui es-tu en quelques mots ?
Je suis née dans à Cannes et j’ai grandi dans cette ville jusqu’à mes 19 ans. Mon intérêt à travailler avec le corps et le mouvement a commencé jeune puisqu’à l’âge de 7 ans je participe déjà à des compétitions de gymnastique rythmique et après quelques années de haut niveau en GR, je me redirige dans la danse classique dans laquelle je décide de faire carrière, ce qui me conduit à New York à l’age de 19 ans.
C’est dans cette ville que je me forme à l’école internationale de Merce Cunningham, puis, après un passage dans quelques compagnies de danse new-yorkaises, je découvre le yoga Vinyasa, une belle rencontre qui me permet de relâcher les pressions de la danse. Après une pratique intense et quotidienne auprès des meilleurs professeurs de yoga (Isaac Peña, Matt Giordano…), je me forme à l’enseignement du yoga Vinyasa à l’école Sonic Yoga (RYT 200), en 2012. La même année, après avoir enseigné dans quelques écoles sur NYC, je rentre à Paris et c’est la que ma carrière débute vraiment. J’enseigne actuellement dans de nombreux centres parisiens et représente plusieurs marques. Parallèlement, je continue à me former au sein de l’école new-yorkaise Laughing Lotus, ce qui influence fortement mon enseignement ainsi qu’avec Bryce Yoga.
Depuis 2016, je forme aussi des professeurs de yoga sur Paris.

Quand, comment et pourquoi t’es-tu retrouvée sur un tapis de yoga pour la première fois ? Et pourquoi as-tu continué après cette première expérience ?
C’était la mode à NYC, j’étais donc curieuse ! Ma première expérience en 2009 n’a pas été un succès puis après une rupture douloureuse l’année d’après en 2010 j’ai réessayé et je suis cette fois tombée amoureuse de cette pratique. Aller sur mon tapis de yoga à cette époque me permettait d’oublier mes problèmes mais c’est aussi la première fois que je faisais une discipline où je ne ressentais pas le jugement des autres. Le yoga m’a aidé à m’accepter telle que je suis.

Tu as fait ta formation initiale de prof de yoga à NYC. Comment as-tu choisi l’école qui allait te former ?
Honnêtement mon visa se visa se terminait sur NYC et donc il fallait que je fasse une formation rapidement j’avais donc quelques choix devant moi mais aussi des dates à respecter ! J’ai donc pris des cours avec les différents formateurs et je suis littéralement tombée sous le charme de cette professeur Joanna chez Sonic Yoga je n’ai donc pas hésité une seconde à m’inscrire, j’ai suivi mon intuition.

Tu continues régulièrement de te former, notamment dernièrement avec une formation de 300h en Irlande, as-tu d’autres formations en vue ?
J’aime beaucoup me former car ça me permet d’approfondir ma pratique et de rester inspirée en tant qu’enseignante.
J’aimerai finir mes 300h avec laughing lotus et prendre un 300h avec Dylan Werner.

Tu es également formatrice, comment as-tu eu le déclic pour passer “de l’autre côté de la barrière” ?
😊 c’était une décision qui n’était pas facile car “l’autre côté de la barrière peut être intimidant” mais un peu par hasard j’ai rencontré ma collègue Gemma Vassallo et nous avons commencé à en parler et nous avions des idées similaires sur les enseignements que l’on pouvait apporter à cette communauté parisienne assez nouvelle, on a donc décidé de se lancer.
J’aime énormément enseigner et partager avec mes élèves mais cette idée d’enseigner l’enseignement du yoga me paraissait passionnant et il l’est.

Quelles sont les prochaines formations que tu vas proposer ?
Je pense à une formation de 300h, nous en parlons avec Gemma mais c’est encore très abstrait. J’aimerais aussi un 200h en immersion en Grèce 😊

Aurais-tu un conseil pour une personne qui souhaiterait devenir prof de yoga ?
Si c’est une passion et que vous êtes motivés il faut oser se lancer ! On a tendance à penser que le marché devient saturé mais je pense qu’il y a de la place pour tout le monde ! Il y a encore beaucoup de domaines où on peut encore amener le yoga mais aussi beaucoup d’endroits en France où il n’y a presque rien !
Mon conseil c’est de prendre toute expérience quand on commence, de ne pas faire le difficile mais plutôt de garder en tête que toute expérience est bonne à prendre ! De plus, malgré le fait que ce soit difficile au début, essayer de garder votre pratique autant que possible car votre enseignement vient de votre pratique donc si celle-ci devient inexistante alors vos élèves le ressentiront très vite ! Et enfin restez authentiques les élèves veulent vous découvrir vous et vous seul 😊

Et sinon, un conseil pour un futur élève qui n’ose pas mettre un pied dans un cours de yoga ?
N’aillez pas peur de mettre un pied sur le tapis car je vous promets qu’à la fin vous ne vous sentirez que mieux, je sais qu’on a toujours peur du jugement et de ne pas y arriver au début mais le jugement ne viendra que de vous, sur le tapis on est là pour faire des erreurs, pour s’amuser, pour suer, pour rigoler, tomber… une simple pratique de la vie quotidienne !

Un mot à ajouter ?
Où que vous alliez, laissez une petite étincelle derrière vous !
Hâte de vous rencontrer soit à un cours de yoga sur Paris ou sur yoga connect ou encore juste sur les réseaux sociaux venez me faire un petit bonjour 😊

Retrouvez Tatiana sur :

One thought on “Tatiana, la reine du lotus flow à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *