Sandrine, prof de yoga sculpt

Qui es-tu en quelques mots ?
Je suis Sandrine (aka Frenchyogagirl sur Insta 😝) ancienne juriste reconvertie prof de yoga. Mais avant le statut de « prof de yoga », je suis avant tout une yogi passionnée par le mouvement, je suis devenue prof car je sentais en moi l’envie et le besoin de partager et transmettre cette passion.

Quand, comment et pourquoi t’es-tu retrouvée sur un tapis de yoga pour la première fois ? 
Cela remonte à pas mal d années maintenant. J’avais 26 ans, j’étais Responsable Juridique, je m ennuyais dans mon travail, j’allais a la salle de sport tous les soir pour exorciser mon ennui quotidien mais je commençais à avoir fait le tour de tous les cours de la salle , j ai eu envie de nouveauté et d’une pratique plus douce. Il y avait du yoga au planning de cette salle et je me suis laissée tenter 🙂
Le premier cours a été un des plus durs cours de ma vie, j étais RAIDE comme un bâton et ça me brûlait de partout.

Et pourquoi as-tu continué après cette première expérience ?
Car dès le premier cours, j ai été challengée et j ai adoré ça ! C était exactement ce qu’il me manquait dans ma vie : le challenge!
Mais également car ça me procurait un bien fou, j avais l impression de flotter après chaque cours, et moi qui avais des problèmes de sommeil , je dormais désormais comme un bébé, je me sentais reposée, l’esprit clair et recentré. Bref je ne vais pas faire la liste des bénéfices psychologiques mais la transformation qui s est réalisée en moi était MAGIQUE 💫

Tu as fait ta formation de prof de strala yoga à NYC avec Tara Stile. Comment as-tu choisi l’école qui allait te former ? As-tu suivi d’autres formations ?
C’est mon premier prof de yoga qui m’a orienté vers elle en étant convaincu que ça allait me plaire. Et ça c’est révélé + que vrai. J ai adoré la pratique des le premier cours pris au Studio Strala à NYc.
Et oui j’ai également suivi le Le Fly Intensive TT chez Laughing Lotus à NYC.
Et enfin j ai décidé pour le moment de continuer a prendre beaucoup de cours lors de mes voyages réguliers à NYC et LA car j’ai remarqué que c est ainsi que j’apprenais le plus. Je préfère désormais prendre plein de cours avec des méthodes et prof différents plutôt que de m d’embarquer dans une énième formation de yoga. Les YTT sont devenus un vrai business et j’avoue que c’est qqch que me gêne un peu.

Tu as maintenant ton propre style de yoga : yoga sculpt. Peux-tu nous en dire un peu plus sur ce genre bien à toi ?
Cette méthode est infusée du mouvement du strala yoga, j’y ai inséré et greffé ma personnalité , c’est-à-dire un cours très punchy, sweaty & challengeant
Push ups, abs, Inversions, arm balances au programme !

Comment peut-on connaître les dates des prochains cours ?
Je donne des Pop Up Classes environ tous les dix jours à Paris que j’annonce en stories sur Insta 🙂

Tu avais fait des vidéos à une époque (pour le site de Strala Yoga mais aussi sur YouTube avec certaines marques). As-tu de nouveaux tournages prévus ?
Non pas pour le moment.
C’est vrai que c’est quelque chose qui m’est beaucoup demandé mais je ne veux pas le faire de façon « amateur » donc j’attends qu’une « vraie production » me propose le projet.

Aurais-tu un conseil pour une personne qui souhaiterait devenir prof de yoga ?
En France, la profession de professeur de yoga n’est pas encadrée par la loi. Il n’existe pas de diplôme d’Etat ni de reconnaissance officielle et son exercice est libre.
Mais pour devenir un professeur de yoga crédible, il faudra justifier d’une formation adaptée. Il est préférable d’avoir pratiqué le yoga pendant plusieurs années préalablement.
Devenir prof de yoga ne s’improvise pas. Un bon professeur de yoga doit développer des qualités particulières pour réussir dans son métier : patience, écoute et empathie, douceur, pédagogie, capacité à mettre en confiance, approche holistique (mode de vie sain).
Mes conseils pour réussir son activité de yoga :
miser sur le bouche-à-oreilles

  • développer une image de professionnalisme
  • soigner le relationnel : chaque participant aux cours de yoga doit se sentir exister, (connaître son prénom, des éventuelles blessures & maux, il est important de s’intéresser à la personne, lui poser des questions
  • inspirer confiance
  • opter si possible pour un lieu favorisant les contacts et la mise en relation
  • développer un réseau ou présence sur internet

Et sinon, un conseil pour un futur élève qui n’ose pas mettre un pied dans un cours de yoga ?
Première chose : If you can breathe, you can do yoga. Pas besoin d’être SOUPLE!
Ensuite : on est tous débutant un jour. Un expert dans un domaine a lui aussi était débutant un jour. Il faut juste commencer. C est ça le plus dur. Show up & Start!
Enfin : start where you are, with what you have , & do what you can!
Il est important de ne pas se mettre la pression et de rester indulgent envers soi même, le principe du non jugement et de la bienveillance.
Le yoga est bien + qu’un Workout c’est un Work IN!

Un mot à ajouter ?
you never regret doing some yoga 🙂

Retrouvez Sandrine sur Instagram : @frenchyogagirl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *