Bénédicte, yogini aux multiples premières fois

Qui es-tu en quelques mots ?
Je m’appelle Bénédicte.
J’ai 38 ans et je suis avocate à Paris.

Depuis quand pratiques-tu le yoga ?
Je pratique le yoga de manière régulière depuis août 2017.

Comment et pourquoi t’es-tu retrouvée sur un tapis de yoga pour la première fois ?
Il y a eu plusieurs « premières fois » en ce qui me concerne !
J’ai pris mes premiers cours de yoga vers 2008/2009, sur les conseils d’une amie.
C’était du yoga ashtanga (chez Samasthiti Studio) et cela m’a beaucoup plu.
Malheureusement, cette période coïncidait avec le début de mon activité professionnelle et, après quelques mois, j’ai renoncé à ma pratique par manque de temps (cette explication me paraît aujourd’hui inacceptable, mais je t’assure qu’à l’époque j’étais très sérieuse !).
Quelques années plus tard, j’ai repris des cours de strala yoga (yoga dynamique initié par Tara Stiles) avec Sandrine Bridoux, aka FrenchYogaGirl – je t’y ai d’ailleurs croisée ! Tu étais au premier rang et moi plutôt au fond… 😉
Mon objectif était double : apprendre à me détendre car mon métier est assez stressant et faire du sport pour améliorer ma condition physique (et peut-être aussi perdre quelques kilos … classique !)
Après quelques semaines d’une pratique qui s’installait et devenait régulière, j’ai une nouvelle fois dû interrompre les cours pour des raisons médicales.
Ce qui est curieux, c’est que ce sont également des raisons médicales qui m’ont fait reprendre le chemin des tapis à l’été 2017, cette fois-ci pour suivre tes premiers cours !

Qu’est-ce qui te plaît dans le yoga et fait que tu prends régulièrement des cours ?
Le yoga me plaît tout d’abord parce que c’est une activité qui peut être pratiquée n’importe où et à tout instant : en musique ou en pleine méditation, au fin fond de la pampa ou dans une salle de sport high tech…
Que l’on soit en super forme, fatigué, malade, déprimé, heureux…. À chaque moment de la vie, ou plus simplement de la journée (ou du mois mesdames…), correspond une forme de yoga !
À titre personnel, le cours du mercredi soir m’a aidée à me remettre d’un cancer du sein assez agressif… et me permets aujourd’hui de limiter les effets secondaires des traitements en profitant pleinement de ma rémission.
Enfin, et je m’arrêterai là car je pourrais disserter encore longtemps sur le sujet, j’adore le yoga pour les rencontres qu’il m’a permis de faire, que ce soit au sein du groupe d’habitués de tes cours du mercredi soir ou bien dans le cadre des cours et ateliers organisés par la merveilleuse « Happy Yogis Society » (Carole, Mélanie et Faustine).

Que penses-tu de l’image du yoga renvoyée par les réseaux sociaux (filles minces et ultra flexibles, garçons musclés toujours la tête en bas…) ?
Cette image du yoga, plus moderne que les vieilles photos en noir et blanc des vieux maîtres indiens, est très esthétique, cela ne fait guère de doute.
Je trouve intéressant de voir ce qu’une pratique intensive ou tout simplement régulière, peut permettre (il suffit de voir le compte de Tatiana Avila Bouru pour comprendre qu’elle travaille sans cesse pour améliorer sa pratique !).
En revanche, je ne vois absolument pas l’intérêt d’être en sous-vêtements sur ce type de photos… Disons que je suis peut-être un peu jalouse 😉

Si tu avais un conseil à donner à quelqu’un qui voudrait prendre son premier cours ?
Il me semble important de choisir une forme de yoga qui correspond à sa forme physique, ne pas hésiter à poser des questions au prof en fin de cours pour éventuellement trouver un type de yoga plus adapté si la première expérience n’a pas été tout à fait concluante (il y en a tellement !)… Lancez-vous, tout simplement, sans préjugé ni peur !

Un mot à ajouter ?
Namasté.

Retrouvez Bénédicte sur Instagram : @benedidilaroupie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *