Mélanie, professeur de yoga

Qui es-tu en quelques mots ?
Mélanie, 28 ans, professeur de yoga à plein temps depuis peu. Jusque là je travaillais dans les ressources humaines et exerçais le métier de professeur de yoga à temps partiel seulement. En dehors du tapis vous me trouverez surement autour d’un verre à rigoler avec des amis ou bien à voyager.

Depuis quand pratiques-tu le yoga ?
J’ai commencé à pratiquer le yoga en arrivant sur Paris il y a 5 ans maintenant.

Comment et pourquoi t’es-tu retrouvée sur un tapis de yoga pour la première fois ?
J’ai fait beaucoup de sports et de compétitions plus jeune et en arrivant à Paris je me lançais dans la vie active. C’est à ce moment là que j’ai ressenti le besoin de me recentrer un peu et j’ai d’abord commencé par curiosité, un peu tirée par une amie à moi.

Qu’est-ce qui te plaît dans le yoga ?
Le fait que ce soit toujours différent, on ne s’ennuie jamais. Et surtout, le plus important, le yoga s’adapte à moi, à mes besoins chaque jour et pas l’inverse.

Quand et pourquoi as-tu décidé de suivre une formation de prof de yoga ? Comment as-tu choisi l’école qui allait te former ?
J’ai pris la décision de suivre une formation afin d’approfondir ma pratique sans penser que j’enseignerai un jour. C’est avec le temps que j’ai découvert qu’enseigner étant une vraie passion pour moi.
Pour choisir ma formation j’ai fait beaucoup de recherches sur internet principalement. J’ai d’abord choisi le style de yoga qui me convenait et ensuite j’ai surtout choisi les professeurs qui enseignaient la formation. Le rythme de formation était aussi très important pour moi comme je travaillais à temps plein.
Je suis persuadée qu’il n’y a pas de bonnes ou mauvaises formations mais qu’il y a La formation qui nous convient.
(ndlr : Mélanie a suivi la même formation que moi chez EFV)

Quand tu as commencé à enseigner le yoga, tu avais également un job à plein temps, quel a été le déclic pour quitter ton autre job et faire du yoga ton job à plein temps ?
J’ai longtemps pensé pouvoir faire les deux, et c’est ce que j’ai fait pendant 2 ans. J’aimais beaucoup mon travail donc ce n’était pas un choix par dépits. En fait ça s’est fait naturellement, j’ai commencé par passer à mi-temps au travail et plus le temps passait, plus j’avais envie d’enseigner, de partager avec mes élèves. Il est arrivé à un moment où ça m’a semblé naturel, le yoga m’appelait et faire autre chose avait de moins en moins de sens. J’ai donc fini par écouter cet appel mais je suis ravie d’avoir su prendre mon temps car il est important pour moi de pouvoir enseigner dans des endroits où je me sens bien.

Si tu avais un conseil à donner à quelqu’un qui voudrait se former pour devenir prof de yoga et devenir prof à plein temps ?
Prendre son temps 😊 On veut toujours tout faire très vite mais en prenant son temps, chaque chose arrive quand elle doit arriver. Prenez le temps de découvrir différents types de yoga et différents professeurs.

Un conseil pour un futur élève qui n’ose pas mettre un pied dans un cours de yoga ?
Prendre son courage à deux mains et aller se présenter au professeur en arrivant. Nous aussi on aime en savoir plus sur nos élèves ! Sinon, un très bon système pour se sentir plus à l’aise est d’envoyer un petit message au professeur avec lequel on va pratiquer pour la première fois, il vous rassurera très vite et vous accueillera au mieux.

Un mot à ajouter ?
Le monde du yoga se développe très rapidement et c’est une excellente chose. Découvrez différents professeurs, différents studios et essayez de garder l’esprit ouvert car le yoga c’est avant tout un voyage à travers soi-même et rien n’est jamais figé.

Retrouvez Mélanie sur :
– le site de la Happy Yogis Society : www.happyyogissociety.fr
– son compte Instagram : @melanieg_yoga
– le compte Instagram de la Happy Yogis Society : @happyyogissociety

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *