Karine, prof de yoga vinyasa

Qui es-tu en quelques mots ?
Je me nomme Karine, je vis et travaille à Paris (ou Montreuil ! ^^) depuis plus de 15 ans. De nature assez positive et dynamique, mon quotidien est fait de cours de yoga, de repas (vegan !) entre amis et… de beaucoup de sport ! J’aime les journées remplies d’éclats de rire, de discussions plus ou moins profondes, de métro et courses contre la montre…des journées qui laissent cependant le temps de s’en accorder (du temps !). Merci la méditation ! ^^

Quand, comment et pourquoi t’es-tu retrouvée sur un tapis de yoga pour la première fois ? 
J’ai vraiment commencé à faire beaucoup de sport et je sentais que mon corps me demandait de quelque chose de plus profond, de moins “traumatisant”. Je ressentais aussi le besoin de calmer un peu mon tempérament assez énergique, pour me recentrer et prendre du recul. C’est à ce moment précis (il y a 8 ans) que j’ai pris la décision de m’aventurer dans un studio de yoga

Pourquoi as-tu continué à pratiquer le yoga après cette première expérience ?
J’ai testé avant tout le Bikram, car cette discipline me paraissait plus athlétique (grossière erreur de débutante !). J’ai tout de suite aimé le travail sur la respiration du début et fin de cours, et j’avoue avoir été séduite par ce Hot Yoga, très challenging pour la concentration et le fait de sortir de sa zone de confort. J’ai pris un abonnement annuel en sortant de mon 1er cours ! ^^

Tu as récemment obtenu ton diplôme de prof de yoga, qu’est-ce qui t’a poussé à suivre une telle formation ?
Ma Bikramania est vite passée, je suis devenue une grande adepte du Vinyasa et du Jivamukti. J’ai continué ma pratique pendant de nombreuses années assidûment mais sans chercher à devenir professeure. Il faut dire que j’enseigne déjà des cours de fitness depuis 10 ans, le statut d’élève yogi me changeait un peu ! ^^
Je suis devenue dès lors amie avec nombre de professeurs de yoga. C’est dans ce contexte que l’un d’entre eux, que je connais particulièrement, m’a tout simplement dit à la sortie d’un cours : “je ne comprends pas pourquoi tu ne passes pas ton Teacher Training, tu es faite pour ça !”. Le gros TILT en somme.
J’ai donc suivi ses conseils ! Je ne le remercie jamais assez pour cette idée de génie !

As-tu su, dès le départ, que tu voulais en faire ton job à plein temps ?
Je ne suis pas encore prête à consacrer 100% de temps professionnel au yoga. Comme dit plus haut, je travaille aussi dans le monde du fitness, et je trouve maintenant un certain équilibre à varier les 2 activités.
J’ai aussi travaillé pendant plus de 15 ans dans le secteur de la Communication, et je garde encore un pied dans le monde “du travail” en étant consultante à temps partiel. J’aime assez le fait d’être “multi-casquettes”, cela me permet d’avoir un emploi du temps toujours différent, et ne pas tomber dans la monotonie.

Si tu avais un conseil à donner à quelqu’un qui voudrait se former pour devenir prof de yoga et devenir prof à plein temps ? 
Comme dit ci-dessus, je ne suis pas une professeure de yoga à temps plein et je pense que cela correspond à mon profil et mes envies.
Donc si j’avais un conseil à donner : écoutez-vous, au fond de vous se trouve la solution ! Faites ce que vous aimez, et créez-vous un quotidien qui vous ressemble.

Que penses-tu de l’image du yoga renvoyée par les réseaux sociaux (filles minces et ultra flexibles, garçons musclés toujours la tête en bas…) ?
Je les trouve en grande partie inspirantes. Souvent, les professeurs de yoga sont (in?)justement décriés parce que tombant dans le cliché “acrobatique”. Soyons honnêtes, je ne connais aucune personne qui ne soit pas fière de ne plus souffrir en DownDog, de passer son 1er Corbeau, de tenir 10 sec en Handstand…c’est humain, et cela ne me gêne pas. Les photos sont parfois impressionnantes mais plutôt que d’y voir de la frustration, j’y perçois simplement de la beauté et de l’inspiration…d’autant plus qu’il ne faut pas s’arrêter aux simples images et aller lire le texte qui accompagne ces postures : cela en dit parfois plus long sur l’auteur-e que sur la simple pose acrobatique (ou pas !). Et au final, nous sommes des adultes qui savons être actifs dans nos choix : si les posts de ces professeurs de yoga ne nous plaisent pas, ne les regardons pas !

Où peut-on suivre des cours avec toi ?
Je donne des cours en entreprises, au sein de Swedish Fit, Episod, R2 Training, CMG et FitnessPark.
Je propose aussi des cours en plein air tous les mercredis soir et chez Kalari7 à Bastille tous les mardis matin (essayer le yoga matinal, c’est l’adopter !) à partir de la rentrée.

Et si on veut te suivre sur le Net ?
Sur Facebook, Instagram et Twitter : @ka.bou.gui !

Un mot à ajouter ?
Lors de mon Teacher Training, l’une de mes professeures, Gemma Vassallo, nous a dit quelque chose de très juste : “Don’t try to be perfect but excellent.”
La posture parfaite, le conseil parfait, le style de vie parfait, tout est subjectif.
Faites simplement en sorte que ce que vous dites ou ce que vous faites soient le reflet de vous-mêmes et ce sera EXCELLENT !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *